La clef des champs - Biocoop - Landerneau

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 4 juin 2015

bonplanbio.fr

image bonplanbioBONPLANBIO.FR vous présente une carte interactive qui référence plus de 800 points de vente de produits bio locaux en Bretagne.

Sa spécificité est de mettre en avant l'origine bretonne des aliments bio et les agriculteurs bio bretons qui les produisent.

En quelques clics, identifiez les lieux de vente proches de chez vous : vente à la ferme, dépôts de paniers, marchés, magasins bio...

Découvrez la diversité des produits bio et des circuits courts en ville ou en milieu rural et accéder à une alimentation de qualité en faisant la promotion d'une agriculture bio locale.

Le réseau des agriculteurs bio et les MAB de Bretagne vous garantissent que tous les producteurs présents sur cette carte sont certifiés bio.

dimanche 23 novembre 2014

Festival Alimenterre : ce lundi 1er décembre à Landerneau

Dans le cadre du Festival Alimenterre, La clef des champs vous invite au cinéma pour la projection du film Nourrir les villes : un enjeu pour demain (Irja MARTENS - 2013 - bande annonce).

Festival Alimenterre 2014
En 2050, nous serons entre 9 et 10 milliards d’habitants sur la planète, en majorité urbains. Pour nourrir les villes du futur, différents modèles ont récemment vu le jour, aux antipodes les uns des autres. Entre une agriculture de plus en plus industrialisée aux serres géantes, et des productions « bio » en jardins partagés, comment nos sociétés souhaitent-elles s’alimenter ? D’un agro-parc géant à Bengalore (Inde) jusqu’à Berlin, capitale de l’agriculture urbaine, le tour d’horizon est vaste et alimente le débat.

Agriculture industrielle mondialisée ou agriculture paysanne de proximité ? Venez vous faire votre idée !
Lundi 1er décembre 20h30 - Cinéma Le Rohan, Landerneau - Entrée libre

vendredi 15 novembre 2013

Agriculture et Agroalimentaire breton : il faut changer de direction !

Communiqué du « Collectif 29 pour la Souveraineté Alimentaire dans les Pays du Sud et en Europe » (11 novembre 2013)

Notre modèle breton de production hors sol développé dans les années 1970 et « boosté » par des subventions est à bout de souffle. Certes il aura apporté dynamisme et richesses à notre région et à une partie de la population. Mais aussi, hélas, beaucoup de désillusions et de « casse » humaine. Nous pensons d’abord aux salariés et aux agriculteurs victimes de la crise actuelle. Ce n’est que la partie visible de l’iceberg : en 40 ans la Bretagne a perdu 100 000 actifs dans la production agricole, et aujourd’hui encore la concentration des exploitations et des élevages, liée à ce modèle, entraîne la disparition d’un millier de paysans chaque année. Nous connaissons les dégâts environnementaux considérables qu’ont provoqués les excès de notre agriculture, nous connaissons aussi les dégâts énormes qu’a infligés aux paysans du Sud notre politique exportatrice. Sans parler des conséquences de nos importations de soja sur les petits paysans privés de leur terre en Amérique du Sud. La mondialisation et le libre-échange profitent à une minorité mais entraînent la dérégulation et la casse sociale pour le plus grand nombre. Quelles solutions ici, si en Allemagne les abattoirs tournent avec des salaires de 400 euros et si l’Union Européenne laisse faire ?

Aujourd’hui tous les acteurs de la région (économiques, politiques, syndicats, et autres acteurs de la société civile) doivent utiliser leur dynamisme et leur créativité pour construire un nouveau développement pour la région, et non pour maintenir à tout prix le système en place. Actuellement la Bretagne est championne dans la production de gros volumes de produits animaux à faible valeur ajoutée ; elle doit devenir championne de la qualité et de la valeur ajoutée tout en renouant avec de bonnes pratiques agronomiques et environnementales, en développant une agriculture paysanne, la production bio et les circuits courts : des systèmes économes en intrants mais nécessitant plus de travail, donc d’emplois. La Région doit promouvoir et accompagner ces mutations. Nous devons viser en priorité le marché européen (premier marché solvable au monde) et veiller à ne pas déstabiliser les paysans du Sud en exportant hors de l’U.E. nos productions soutenues par la P.A.C.

« Le Collectif 29 pour la Souveraineté Alimentaire dans les pays du Sud et en Europe » est composé de 13 associations rassemblant des organisations paysannes, des associations de solidarité internationale et de la société civile : Peuples Solidaires, C.C.F.D.-Terre Solidaire, C.M.R., Confédération Paysanne, Maison de l’Agriculture Bio, Ti ar Bed, Attac 29, Kaol Kozh, CIVAM, les Biocoop, CICODES, Afrique Verte Pen ar Bed, Bro an Are.

lundi 16 septembre 2013

Un marché de producteurs, pour la semaine « Bio et local c'est l'idéal »

Les produits bio on aime ça, mais bien moins si ça vient de l'autre bout du monde... Et la production locale on la soutien, mais surtout si elle est respectueuse de notre environnement...
Ne pas choisir entre les deux, voilà le concept de l'opération « Bio et Local c'est l'idéal » !

Bio et local c'est l'idéal 2013 Finsitère

Pour l'occasion, La clef des champs organise un marché de producteurs locaux devant le magasin. Certains se rappellent peut-être du marché que nous avions ainsi organisé pour le premier anniversaire... On ne change pas la recette qui avait eu du succès : un vendredi, en fin d'après-midi, avec un petit apéro offert à 19h.

Cette fois-ci nous avons invité :

  • Le GIE Douar Bev de La Roche Maurice (maraichage),
  • Aurélie Stéphan et ses galettes Ti'boom,
  • Abglenn de Péderneg (notre fournisseur de viande de porc),
  • Les crêpes bio de Bénodet (bilig sur place !),
  • Les bonnes Herbes de Kerlaouedet,
  • La boulangerie « les folies gourmandes » de Braspart,
  • Mickaël Pont et ses pommes,
  • Bernard Guéguen et Anne Gragnic (qui approvisionnent le magasin en champignons)
  • et un stand de présentation de la monnaie locale « Héol », où vous pourrez échanger vos euros !

Ça se passera le vendredi 27 septembre, de 16h à 19h... On compte sur vous !

mercredi 28 novembre 2012

La gamme de produits "Ensemble", une démarche qui nous ressemble...

Hier ils s'appelaient "Ensemble pour plus de sens", aujourd'hui les emballages prennent un peu de couleur est le slogan est plus parlant "Ensemble solidaires avec les producteurs".
Logo marque Ensemble

Si la forme change un peu, le contenu et la démarche restent les mêmes, et on peut en être fiers : cette marque (créée par Biocoop et des groupements de producteurs en 2000) est la garantie d'une filière transparente et équitable depuis le producteur jusqu'au consommateur, en passant par le transformateur et le distributeur.
Fruit de partenariats dans la durée, cette gamme a grandie doucement mais sûrement depuis sa création : elle atteint aujourd'hui 600 produits et 12% de l'activité de Biocoop.

Visuel marque Ensemble
Un site web dédié à la promotion de notre démarche vient d'être mis en place :
www.ensemble-solidaires.fr
Vous y découvrirez en particulier les 7 engagements qui fondent ce partenariat, permettant de créer des filières agricoles durables.

Alors, "Si veiller à une juste rémunération des producteurs c'est important pour vous : Agissons ensemble !".

mardi 7 août 2012

Les galettes énergétiques d'Aurélie : Ti'Boost décolle !

Aurélie nous a quitté en février dernier pour lancer son entreprise : après quelques mois de gestation, « Ti'Boost » est né, et les galettes aux graines et aux fruits secs sont enfin disponibles !

Galette énergétiques Ti'Boost

Retrouvez toutes les précisions sur les différentes recettes proposées (gammes "Super food" et "Aux algues") sur le site internet : www.tiboost.com

samedi 14 juillet 2012

Plein champ n°6 : en visite chez Abglenn !

Abglenn, logo Pour ce nouveau numéro de Plein Champ, nous quittons le Finistère ! Nous nous rendons quand même chez un de nos producteurs « locaux » (local = moins de 150 km selon le cahier des charges Biocoop) : Patrick André, éleveur à Pédernec (Côtes d’Armor).
Il nous approvisionne en direct en charcuteries (sous vide, conserves, et à la coupe) sous la marque « Abglenn » (fils de la terre).

Abglenn, bouc Abglenn, cochons Abglenn, cochons Abglenn, cochons Abglenn, cochons Abglenn, vaches Il faut quitter la voie express un peu avant Guingamp, faire quelques détours dans les ribines pour arriver chez Patrick, au « petit manoir », la ferme voisine de celle où il est né, au pied du Menez Bré.
La ferme a été préservée du remembrement. Toutes les parcelles sont entourées de talus arborés entretenus par des tondeuses performantes : bouc et chèvres !

Les cochons sont là, en plein champ (sur 30 hectares). Ce ne sont pas les cochons tout roses et lisses des imagiers d’enfants : il s’agit de porcs blancs de l’ouest (plutôt poilus et roux jusqu’à l’été !), derniers représentants de cette race rustique locale. Ils sont nourris avec un mélange de son (farines des boulangers bios locaux), d'œufs d’une ferme voisine et de sérum de lait de chèvre.

« Tout est bon dans le cochon »
Même si c’est le jambon qui se taille la part du… lion, il faut bien tout utiliser. Les possibilités et les idées ne manquent pas : sous vide (saucisses, saucisson à l’ail, chipolatas, merguez, rôti, lard, bacon…), en conserves (pâté, rillettes, petit salé aux lentilles, cocos cuisinés… et peut-être bientôt kig ha farz).
Tout est fait sur place, à la ferme, dans un laboratoire de 150 m². Patrick envoie ses cochons à abattage (2 bêtes par semaine en moyenne) le mardi, puis les carcasses sont de retour sur l’exploitation le mercredi, les préparations sont élaborées au labo le jeudi et les livraisons se font le vendredi. A cela s’ajoute la vente au magasin de la ferme le samedi, et le marché de Lannion le dimanche !

Cohérence
Du train Brest-Paris (qui passe juste à côté), on peut aussi apercevoir les vaches Pie Noir de Patrick André. Là encore race rustique locale, autant productrice de lait que de viande (réservée au marché de Lannion et au magasin à la ferme).
Si la visite vous tente, les portes sont grandes ouvertes, n’hésitez pas à le contacter !

A Kerialen on sait d’où l’on vient (Patrick connaît très bien l’Histoire du lieu) et où l’on va, cohérent et toujours précurseur : son nouveau projet, c’est de lancer une déclinaison régionale du mouvement « Slow food » !
D’ailleurs on dit Padrig Andrev, car il est aussi un grand défenseur de la langue bretonne (avez-vous remarqué que ses emballages sont bilingues ?).


Abglenn… netra ken ?! (« que dire de plus ?! »)







Plein champ n°6 Également au programme de ce numéro : des nouvelles de notre équipe (qui s'agrandit !), un retour sur le Congrès national de Biocoop, et des informations sur les maraîchers locaux (production de plants par « Sillon sème », et difficultés liées à la météo...).

Télécharger Plein champ : Plein champ #6 - Juillet 2012



dimanche 20 novembre 2011

Connaissez-vous les pommes de terre de l'île de Quéménés ?

La petite île de Quéménés est voisine de Molène, au large de la pointe bretonne. Propriété du conservatoire du littoral, elle est "confiée" depuis 3 ans à deux jeunes courageux qui l'habitent et la cultivent... en bio évidemment !

Carto - Quéménès

Réhabilitation des anciennes battisses, mise en place d'une production d'électricité (éolien+solaire) et de toilettes sèches, accueil des visiteurs en gîte, installation du poulailler, élevage de moutons, culture de pommes de terre,... suivez leur installation et leurs aventures via leur blog plein de détails et d'humour : http://iledequemenes.hautetfort.com

Et maintenant que le projet agricole se concrétise vraiment, la distribution de la production doit suivre... nous sommes donc très contents de vous proposer à la 'coop les (délicieuses) pommes de terre de Quéménés !

Pommes de terre - Quéménés

jeudi 10 novembre 2011

Nouveau producteur local de yaourts

Depuis début octobre vous pouvez trouver des yaourts "locaux" au rayon frais, ceux-ci viennent de la ferme de Ker ar Beleg à Tréouergat (proche Ploudalmézeau). C'est Kévin Pochard qui vient de démarrer cette activité de transformation, en lien avec son père qui produit du lait bio depuis quelques années déjà (une trentaine de vaches).

Sur les 180'000 litres de lait produits sur la ferme (sur 25 hectares), Kévin devrait en transformer environ 30'000.

Début novembre, Kévin est venu au magasin pour présenter ses yaourts aux clients. Une équipe de France 3 l'accompagnait à l'occasion d'un reportage sur son projet...

Kévin - Ker ar beleg
Kévin - Ker ar beleg
Kévin - Ker ar beleg
Kévin - Ker ar beleg

Du lait frais est aussi disponible en rayon, et bientôt du fromage blanc !

En soutenant les producteurs bio des environs, nous espérons participer à la relocalisation de notre économie et encourager un lien plus fort depuis le producteur jusqu'au consomm'acteur...

vendredi 18 mars 2011

C'est la Foire !

Affiche Foire Bio 2011

La Foire bio de Landerneau, l'une des plus courues de Bretagne, ouvre ses portes demain à l'espace St Ernel. Une centaine d'exposants, un joli programme de conférences (finance solidaire, toilettes sèches, présentation de Bio cohérence,...) et un thématique générale sur "les circuits courts". Une belle foire associative comme les aime...

Et si il vous fallait encore un bon prétexte pour y aller, sachez que nous y serons aussi !

www.foirebio-landerneau.fr






- page 2 de 3 -